Aqua Virtus Sanctum Veritas

Forum Groupe Ars Magica - Saga de Feyd
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feyd
Admin
Admin
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 820
Localisation : MidSummer night dream... too nightmare ?

MessageSujet: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Mar 22 Fév - 12:24

• 1200 – Tribunal Doïsseteppe

Cygnus et Kungsörn restent à l’alliance.

Au départ :
- Chymer,
- Menthys,
- Lyla Hteleb,
- Lazarus (avec les sigil de Cygnus, Kungsörn et Marcellus),
- Pestis (en fait, il n’apparaîtra qu’à compter de la 1ère nuit du tribunal)
- Harald,
- Jacques « Fier à Bras »,
- Konrad (Custos de Kungsörn),
- Tancrède (Bouclier de Menthys)
- Simon le sergent d’arme,
- Braèble, Robert le Pieu, Gwendoline,
- Aurore (Archère)

Équipements :
- Lyla : source virtus personnel (à sa discrétion)
- Chymer : source virtus personnel (à sa discrétion dont certains sont dépensés à l’occasion du Certamen contre Jyphregaf de l’alliance de la Voix des Vents)
- Aquam : 6 pions
- Muto : 4 pions
- Perdo : 2 pions (tous dépensé à l’occasion du Certamen contre Jyphregaf de l’alliance de la Voix des Vents)
- Animal : 4pions
- Auram : 4 pions (tous dépensé à l’occasion du Certamen contre Jyphregaf de l’alliance de la Voix des Vents)
- Corporem : 4 pions
- Herbam : 4pions
- Mentem : 2pions
- Terram : 4pions

Le groupe prend le Drakkar jusqu’à Narbonne. Nous marchons ensuite jusqu’à Carcassonne puis Muret où l’on retrouve le Mercere Aestrius ainsi que trois autres mages Trémère. Julian, Dominic et Restaralin proviennent d’une jeune l’alliance de printemps Lariandre dont l’allégeance va à la maison Trémère. Ils sont situés au Nord de Toulouse au cœur de la forêt de Sadisrel (très marquée par les féériques). Ils sont accompagnés par une demi-douzaine de servant au matériel aussi abimés que les nôtres. Tous les servants semblent extrêmement heureux d’arriver dans les tavernes.
Ils sont très avides de faire des échanges. Ils sont en recherche de livres qu’ils sont prêts à échanger contre du virtus. Ils sont cependant très suspicieux, très prudent et observateurs.
Simon nous rapporte que nos hommes ont fait des échanges avec les hommes de Lariandre. Ils ont achetés des baies cueillies dans la forêt qui auraient la capacité d’enivrer très rapidement. Nous demandons à Simon de confisquer ces baies lorsque nous seront à moins de 2jours de notre destination.
Eux sont en conflit avec l’alliance d’été de Bellaquin sur des sources de virtus. Cette alliance plus ancienne leur dénie leur droit d’exister en tant qu’alliance. Ils ont 6 sigils. Nous proposons de voter en leur faveur en cas de conflit à condition qu’ils votent en notre faveur en cas de conflit avec la « voix des vents ».
Nous sommes étonnés par les villages que nous croisons entre Toulouse et Döissoteppe. Les habitants sont très proches des arts et semblent vivre dans un ‘confort’ qui ne nous est pas familier. Des artistes montent sur des planches pour donner des représentations.
Après avoir suivis le cours d’une rivière, nous arrivons dans une sente moins usitée qui monte dans la montagne. Les sapins prennent la place des chênes, des érables…Ils laissent ensuite la place à de la mousse et des lichens. Le printemps ne s’est pas encore installé dans ces hauteurs. Les nuits sont froides et difficiles et nous nous réveillons parfois dans des plaines gelées. Des sorts de creo ignem servent tous juste à rendre le voyage supportable.
Nous atteignons finalement un chemin qui ne laisse plus place à une charrette. Des traces récentes prouvent que des voyageurs nous ont précédés. Nous sommes maintenant à plusieurs centaines de mètres d’altitude et le chemin devient de plus en plus compliqué. Nous atteignons un chemin dangereux mais Aestrius nous mène avec confiance. Il nous dit de faire attention cependant aux coups de vents violents. Nous sommes en fin de voyage.
Nous faisons une halte au repos de Fabien. Enfin un endroit plat ou il est possible de s’arrêter avec un peu moins de danger. Les falaises à pics sont néanmoins à quelques pas. Le lieu doit son nom à un servant d’une autre alliance qui aurait chuté ici. Lyla semble perdu dans une vision lointaine... à l’écoute d’un autre lieu…Dormir ici ne doit pas être chose aisée.
(La lamentation : l’âme semble se plaindre d’avoir été abandonnée ici)

Les nuages dans le ciel se rassemblent, le mauvais temps se lève et nous bloquera le chemin normal. Nous passerons donc par un autre chemin qui est plus sur, pas plus long mais avec d’autres formes de protection. Nous changeons finalement de sentes. Nous arrivons a un hameau dans la montée. Ce dernier nourrit les servants de Doïsseteppe . Le torrent que nous suivions mène à un étang et à une cascade. Aestrius regarde la cascade et passe au travers. Chymer le rejoint. Lyla en tentant de les suivre glisse sur une pierre, se blesse et tombe dans l’eau gelée. Lazarus tombe à sa suite et enfonce encore plus Lyla dans l’eau. Ego le Lynx était quant à lui resté sur la rive par peur. Il se recroqueville.
Menthys lance un sort de contrôle de pantin sur Lazarus et arrive à passer sa parma.
Lyla fait un sort de lévitation sous l’eau et se sort de l’eau. Les mages Tremere la ramènent via un léger vent sur la berge, un autre écarte l’eau de la cascade pour permettre de faciliter les prochains passages. Elle est en rage. L’eau s’évapore autour d’elle.
Une corde est lancée dans leur direction. Encore sous lévitation Lazarus et Lyla rejoigne rapidement le groupe déjà enfoncé dans la grotte cachée la cascade. Lyla maintient son sort afin de laisser évaporer l’eau. Lazarus est furieux. Ego se transforme en oiseau et rejoint Lazarus de l’autre côté de la cascade.
Après une marche de quelques centaines de pas dans la caverne, nous arrivons à proximité d’un puits allumé par une seule torche, sans flamme.
Il y a un groupe d’une dizaine d’hommes. Ils semblent garder un système composé de poulies et de cordes qui semble permettre de monter. Parmi ces hommes, un homme colossal de plus de 10 pieds de haut. Ils sont très très bien équipés en armures et armes.
Aestrius s’adresse à ce qui semble être leur chef. Le géant semble grogner en regardant Aestrius. Le chef ordonne au géant Gorodon de manœuvrer la plateforme. Il grogne en disant que la plateforme n’est pas pour Aestrius, mais le chef redonne son ordre et Gorodon finit par manipuler un gros levier et la plateforme descend.
Nous montons tous. Gorodon grogne sous le poids. « Aestrius descendre, Aestrius trop lourd ». Cela dure un certain temps. Des galeries partent à différents endroit du puits. Cela ressemble au sous-sol de Gerfroid.
Arrivé en haut nous arrivons devant une gigantesque porte de cuivre gravée d’un dessin de Dragon qui se mort la queue. Aestrius fait quelques passes magiques et la porte s’ouvre avec magnificence.
Quand nous pénétrons, nous sentons un picotement très marqué. L’aegis est visiblement très forte.
Nous pénétrons dans un lieu somme toute magnifique l’architecture environnante est incroyable. Nous marchons dans les couloirs de Döissoteppe, l’Alliance d’Automne la plus puissante sans doute du tribunal de Provence, et peut-être de l’Ordre d’Hermès. Les servants sont dans des livrées impeccables. Des sculptures et œuvres d’arts de toutes origines décorent ces lieux hétéroclites. Des influences mauresques, byzantines, romaines et même grecques parcourent l’architecture du lieu.
Un homme nous rejoint. Aestrius nous présente Valerius, le factotum major (le maître d’hôtel) le de Döissoteppe. Ce dernier semble attendre d’Aestrius une grande déférence ce qui semble amuser plus qu’autre chose notre guide. Valerius nous regarde d’un œil critique et demande à voir nos sigils.

Valerius demande à un servant d’aller voir un Flamel pour savoir ce qu’il doit faire.
Aestrius, nous explique que les mages ici sont organisés en grade :
- Les apprentis
- Les sacerdoces : Les mages chargés des basses œuvres
- Les flamens qui gèrent plusieurs Sacerdoces
- Les pontiflex: les rares mages de l’alliance qui forme un conseil majeur qui dirige l’alliance. Il y a un pontiflex major.

Le sacerdoce nous accueil avec encore plus de dédain. Il donne des ordres à Valerius et s’en repart. Aestrius nous explique un peu les règles de l’alliance…
Le factotum major nous explique de faire attention par là ou nous passons. Certains couloirs nous emmèneraient à des endroits déserts et sans doute dangereux.
Les conseils se passeront pendant les 4 prochaines nuits. Le premier à lieu dès cette nuit. Les mages sont invités à se reposer la journée.

Avant de nous séparer de nos hommes, Chymer qui s’aperçoit que Robert semble vouloir profiter de l’occasion pour se livrer à certaines actions qui pourraient porter le discrédit sur notre jeune alliance, lui annonce qu’il le considérera responsable de tout ce que l’on pourrait reprocher à la Turbula. Et qu’il serait donc la personne punit pour les actes reprochés. A charge donc pour Robert de faire tenir les autres tranquilles.

Valerius nous montre nos appartements magnifiques. Nous n’avions pas vu cela depuis bien longtemps. Nous profitons d’un confort unique !
Nous profitons de leurs installations pour profiter des bains et pour faire nettoyer nos vêtements.
Nos hommes en armes sont partis voir les entrainements des centaines de soldats entrainés et équipés de manière impressionnante. Nous croisons de nombreux mages. Nous n’avons jamais vu une telle concentration magique en un seul lieu.
Le tribunal de Provence est en effet celui qui regroupe le plus de mages au monde.

Lyla discute majoritairement avec les Tremere de Sadisrel. A l’origine ils viennent eux aussi du Tribunal de Normandie. Ils ont migré car là bas, la concurrence entre Tremere n’est pas saine (insuffisante). Il est vrai que là bas les Tytalus dominent.

Du côté de nos hommes, les servants de Doïssoteppe les harcèle jusqu’à la limite tous les servants des autres alliances.

Une cloche retenti invitant les mages à rejoindre le temple de Mercure où aura lieu le tribunal.

Le temple fait une centaine de pas de long sur une cinquantaine de large. Lui-même enclavé dans une salle plus grande. Le temple est d’architecture romaine classique.

Des centaines de colonnes romaines soutiennent un toit. Au cœur un mur de pierre percée d’une entrée assez importante auquel les mages peuvent y accéder en passant une volée de marche. Nous pénétrons dans le temple. Une ouverture dans le plafond permet de voir le ciel étoilé.

Un Magus assez âgé guidé par un prêtre de mercure avance vers un pupitre. Certain mages s’inclinent devant lui, certains murmurent son nom en comprenant de qui il s’agit : Oxioun de Tytalus. Il est accompagné d'une chouette. Il est le Pontifex Major de Doisseteppe. Il est également le Praeco du tribunal.
Il est suivi par un homme, Protantus de la maison Guernicus : le Quaesitor arbitre.
Les pupitres sont surmontés d’un étrange crane.

Après que les prêtres est fait un certain nombre de cérémonies pour purifier les lieux Oxioun tape avec son bâton pour ouvrir le tribunal.
« Je déclare le tribunal de Provence de l'année 1200 ouvert »
« Je rappel que je peux si je le souhaite demander le « Silence ». Si ce terme n'évoque rien à nos alliances, les autres mages semblent comprendre la signification de ces paroles.
- La première nuit : échanges et nouvelles. Gestion des initiations des apprentis ayant réussi leur gant. Ils pourront ensuite voter avec leur nouveau statut
- La deuxième nuit : conflit personnel entre magi
- La troisième : conflit entre les alliances
- La quatrième nuit : conclusion du tribunal, gestion des affaires du « munden », le vulgaire.

Commence donc la cérémonie de remise des sigils. Les apprentis sont présentés avec le parens. Ils sont déclarés auprès du Quaesitor. Bizarrement un des apprentis se tiens en retrait par rapport à son parens. Protantus se met en colère contre le parens : Norbert. Pestis l'apprenti a réussi son gant, son parens refuse cependant de lui donner le sigil faisant de lui un mage à part entière. Il l'accuse ouvertement de trahison voir de non respect de l'ordre. Voir, il insinue même que les origines de « Pestis » sont une insulte au code de l’Ordre d’Hermès.
Protentus décide que se conflit se règlera en un certamen entre le maitre et l'élève.
L'élève, considéré comme l’offensant, choisit la technique : Perdo, tandis que le maitre choisi la forme : Terram.
Les protagonistes entre dans un cercle qui était dessiné au centre de la salle. Protentus fait un sort et une brume monte du cercle jusqu’au plafond.
Nous voyons le fantasme apparaître en surimpression. Les deux mages sont au sommet de 2 pythons rocheux.
En seulement quelques courtes minutes, Pestis fait disparaître le haut de la montagne et Norbert chute de son piédestal. A l'issu du combat Pestis lui fait une cicatrice sous forme de rose sur le front. Nous ne comprenons pas se geste jusqu'à ce que Protentus remette au nouveau mage sont sigil : une rose faite de pierre.
Protentus poursuit en présentant les nouvelles alliances.
Il rappelle la création de l'alliance de Lariande (5 tremeres et un merenita) lors du précédent petit tribunal de 1193. Devant le conflit qui opposait ce covenant à Bellaquin : Lariande a fait appel à une décision du Grand Tribunal de 1194. Cependant pour régler complètement la question, le sujet se règlera la troisième nuit dans un Certamen ou Lariande sera l'offensé. Si certains mages sont étonnés de par cette décision qui est assez injuste par rapport à la décision déjà prise au Grand Tribunal, d'autres hochent la tête. Les Tremères prennent cela de manière impassible. Ils devaient visiblement s'être préparés à cette décision. Il semble d'usage au sein du Tribunal de Doïsseteppe de régler les conflits en certamen...
Nous comprenons alors que notre conflit avec La Voix des Vents ne pourra pas se régler sans certamen. Nous nous regardons et nous savons que nous pensons tous la même chose : Nous devons demander à Pestis de venir nous rejoindre et de se battre pour nous.

Un mage du tribunal d'Ibérie fait une annonce. Tartarus de Tytalus aurait quitté l'alliance de Barcelone après avoir soustrait au trésor 50 livres tournois ainsi qu'une reine de virtus (50 pions). Le tribunal d'Ibérie à condamné Tartarus à rembourser au double le vol de virtus sous un délai de 7 années. Cependant, le mage est actuellement introuvable.
Lyla se rapproche du mage ayant fait l'annonce afin d'avoir une description précise de Tartarus. Le dénommé Tartarus de Tytalus est de petite corpulence, les cheveux sombres, les yeux noirs et profondément enfoncés dans leurs orbites. Son sigil est crâne fait d’obsidienne. Il est dit que sa spécialité est le Mentem et l’Imagonem.
Les alliances de Provence sont les suivantes :

Alliances de Printemps :
- Aqua Virtus Sanctum Veritas
- Bellinor
- Bentalone
- Lariandre
- Gorge profonde n’ont envoyé aucune nouvelle depuis 2 tribunaux (celui-ci compris)

- Alliances d'été :
- Crête des brumes : Alliance abritée par une tour crée magiquement.
- Bellaquin : alliance composée d'artistes et très introduite dans les affaires du Mundane.
- Genesia Insulae : Alliance disparue... en 1196. L'île sur laquelle était l'alliance aurait été entièrement 'détruite' par un serpent de mer (Cela rejoint les paroles de notre nouveau capitaine eustache qui avait perdu sa nef et tout son équipage suite à une attaque d'un serpent géant en 1196). Genesia Insulae était en confrontation avec une cours féérique. Il se trouve qu'à Gerfroid en 1196, l'alliance était également en conflit avec une cours d'ombre féérique qui était dirigé par serpent féérique appelé « Océan Noir ».

- Alliance d’automne :
- Doïsseteppe : Formidable alliance considérée comme l’une, sinon, la, plus puissante de l’Ordre.

- Alliance d’hivers :
- Val Negra (Pas de nouvelle depuis 20 à 30 ans). L’ancien Praeco, certains le disent encore vivant, venait de cette alliance qui accueillait à l’époque le Tribunal. Un certain Vancasinatum de Flambeau. Personne ne connaîtrait le chemin permettant de s’y rendre.
- Calebaïs (pas de nouvelle depuis 2 tribunaux). La rumeur court comme quoi elle serait maudite. Certains soupirent du temps ou Calebaïs, alliance d’Automne, concurrençait les plus grandes alliances de l’Ordre en termes de connaissances et de puissance. Un certain Ormath serait le seul mage encore vivant de cette alliance, mage qui l’aurait quitté avant que cette dernière ne plonge dans les ténèbres qui l’auraient engloutie. C’est ce mage qui dit, à qui veut bien l’entendre, que cette alliance est « maudite ». Etrange mystère. Combien de trésors, combien de virtus et d’objets magiques mythiques reposent entre les murs de cette alliance brisée ?
- Voix des vents (ils sont passés de l'été à l'hiver sans passer par l'automne) : dominée pendant longtemps par un mage nommé Belphrazor. Ce dernier a formé 4 apprentis qui, à la mort de leur parens, ont pris la suite… dans la confrontation.

Oxioun annonce la fin de la séance et les mages rejoignent leur chambre pour dormir et se reposer.

Le lendemain nous nous employons à rencontrer les autres Alliance/ Menthys va voir l'alliance de la crête des Brumes afin notamment de savoir ce qui a précipité la voix des vents en hiver. Il apprend que Belphrazor membre de la maison Jerbiton et chef de l’alliance de la voix des vents a disparu suite à un crépuscule final. Ces 4 fillius ont repris la tête de l’alliance mais avec des objectifs qui leurs sont propres à chacun. D’où une certaine dissension qui a amené à la chute de l’alliance vers l’hiver.
Jiphregaf est la fillia qui se trouve actuellement à Doïsseteppe .
En échange d’un service, il nous informe que Belphrazor était un spécialiste du Rego ainsi que tous ses apprentis.

Chymer prend contact avec des membres de l'alliance de Bellinor et Doïsseteppe : des superbes femmes membres de la maison Mérénita. Il leur demande leurs avis sur la cour qui varie de cour sombre à une cour de lumière en fonction du moment de l'année. Il leur parle aussi d'un objet fournit par le seigneur Demyssel. Elles émettent des réserves sur les effets secondaires d'un tel objet même si l'être féérique a pu le donner dans les meilleures intentions. Chymer leur propose des échanges. Elles en parleront auprès de leur conseil, mais elles nous apprennent que les toques rouge passent rarement par chez eux. L'alliance de Bellaquin aurait tendance à retenir les toques rouge plus longtemps que nécessaire grâce à des divertissements.

Chymer prend contact également avec les 3 membres présents de l'alliance de Bentalone. Deux des membres semblent se disputer bruyamment pendant que le troisième de la maison Tytalus arbitre.

Chymer prend également contact avec Jiphregaf de la voix des vents au moment ou elle parlait de nous à des Sacerdoces de Doïsseteppe ... Le résultat n'était pas ...concluant.

Artefus, Tremere de Bellaquin sera certainement le duelliste dans le cadre du certamen les opposant à Lariandre.

La deuxième nuit commence. Le tribunal débute avec les prières rituelles. Protentus appels les mages souhaitant régler les problèmes personnels.
Deux membres de Bentalone sont en conflit à cause de propos émis. Le tribunal juge que les deux ont tort. Il les condamne donc à payer au tribunal 1 pion de virtus chacune. Elles peuvent cependant utiliser le cercle de certamen pour régler leur conflit interne si elle le souhaite. D'autres conflits et des mensonges rapportent semble t'il des ressources de virtus au Tribunal.
Jiphregaf semble cracher du venin en présence des différentes alliances. Elle peste également sur l'alliance « Gorge profonde » dont aucun mage ne s’est présenté et notamment une certaine Isabelle avec qui Jiphregaf devait régler un conflit. Chymer discute avec un mage de Bellaquin qui lui apprend que les membres de la voix des vents règlent tous leurs conflits en interne. Tous sont spécialistes de la technique Rego et chacun d'entre eux a également développé une forme. Jiphregaf continuant des propos à la limite offensant, Chymer lance également des piques... Jiphregaf se sent offensée.
Un flamen de Doïsseteppe s'approche avec un crane qui restitue une partie de la conversation de part et d'autre... il n'y a pas matière à offense, mais si les mages le désirent ils peuvent utiliser le cercle de certamen.
Chymer se dit être prêt à assumer ses paroles, même s’il ne pense pas qu'elles soient offensantes. Jiphregaf s'engouffre dans la brèche et exige un Certamen.

Ainsi Jiphregaf est l'offensante et Chymer l'offensé. Sans surprise, elle choisit le Rego tandis que Chymer choisi le Mentem.
Les mages se présentent sur le cercle. Deux têtes flottantes apparaissent. La figure de Jiphregaf est rouge de rage. Au premier round Jiphregaf gagne. Au second tour la tête de Jiphregaf fonce vers Chymer qui utilise un pion de Mentem et la fatigue (+13) elle percute le mur du certamen de plein fouet. Désarçonnée elle cache un objet dans sa main. Au troisième tour, son coup de tête porte violemment (Chymer perd 3 niveaux de fatigue). Au quatrième tour Chymer, usant d’un nouveau pion, remporte le tour et tente de la fatiguer et y arrive mais avec moins de résultat. Les 2 adversaires sont dans le même état pitoyable et s'observent... Chymer se retourne et sa tête attaque en partant en arrière mais Jiphregaf se pousse au dernier moment et accélère l'attaque. Chymer percute le mur de plein fouet et le certamen s'arrête.
Chymer est inconscient. Jiphregaf tombe à genou. Elle semble peiner pour lancer son dernier sort. Elle lance un sort « de griffes du vent » (Muto Auram). Nous avons l'information qui nous manquait : elle a développée la forme Auram. Nous savons également qu'elle doit avoir un bon score en certamen. Il faut donc cumuler beaucoup d'avantages pour réussir à la fatiguer et il est préférable de dépenser du virtus par paire pour marquer plus d'avantage. Jiphregaf semble aussi très colérique et impatiente. Certainement que ces informations pourront servir lors du certamen de demain.
Notre confrère Bonacarsus soigne Chymer. Nous dépensons 2 pions de corporem afin qu'il ne porte pas les cicatrices de ce combat.

Le lendemain, ce certamen fait parler de lui. Les Tremeres applaudissent la manœuvre, car personne n’est dupe. Chymer, malgré ses démentis, à œuvre pour obtenir ce certamen.
Lyla et Menthys retournent voir Pestis pour connaître son opinion sur la proposition de rejoindre l’AVSV. Un flamen de Doïsseteppe discute avec lui du certamen de la veille. Il cherche visiblement à faire rentrer en opposition des mages mais je refuse de rentrer dans son jeu. Il propose une place à Doïsseteppe à Pestis, mais cela semble plus pour me pousser à proposer gros à Pestis. Cependant ce dernier demandant les conditions pour postuler, il comprend qu'il devra donner de sa source de virtus personnel, de son temps pour partir en aventure et que la partie intéressante de la bibliothèque lui serait fermée. Pestis accepte nos conditions, nous rejoindre nous et nos problèmes. Le seul paiement étant de représenter l'alliance en cas de certamen. Il accepte et nous déclarons ce nouveau membre auprès de Quaesitor.

Au début de la troisième nuit, Protentus annonce le conflit entre notre jeune alliance et la voix des vents concernant une source de virtus VIM. Jiphregaf n'indique pas la localité de l'alliance elle dit qu'elle est à moins d'un jour de marche de leur alliance, ce pour quoi nous démentons. Nous nous disons prêt à montrer à un Quesitor la localisation de la source pour qu'il voie que celle-ci est à moins de quelques lieues de la notre.... Il jugera ainsi de la situation au même titre qu'il juge les mensonges dit ici....
Sur la base de la jurisprudence, le tribunal nous accorde la source (Jiphregaf se décompose). Cependant en guise de compensation, l'alliance de Aqua Virtus Sanctum Veritas devra payer 2 tours de VIM à la voix des vents. La voix des vents n'ayant pas déclarée la source de VIM, la jeune alliance peut contester ce droit via un certamen. Si le droit est avec eux ils ne payeront que 4 pions au lieu de 2 tours.
Nous regardons Pestis, nous nous levons et nous contestons ce droit. Nous fournissons à Pestis 4 pions d'auram et 2 de Perdo. Nous lui expliquons qu'elle est colérique et qu'il peut lui faire perdre sa concentration en la provoquant.
Le duel est annoncé sans surprise en Perdo Auram. Jiphregaf rentre dans le cercle et choisi la forme du fantasme. Une représentation d'eux emplis d'air apparait.

Au premier round, Pestis dépense 2 pions de Perdo et 1 pion d'auram (+54!) .Il utilise le perdo pour donner à la forme du Jiphregaf une silhouette de rêve tout en laissant sa tête (l’apparence de Jiphregaf n’est pas sa plus grande qualité).
Dans la salle, cela provoque des réactions « elle a gagné en beauté ce qu'elle a perdue en sérénité »
Jiphregaf est en rage, elle broie dans sa main quelque chose. Elle remporte le second round. Le double de pestis semble avoir une légère blessure mais Pestis ne semble pas souffrir de la fatigue.
Au troisième round, Pestis fait disparaître une plume, Jiphregaf semble manipuler son collier mais pas forcément du virtus.... Aucun avantage ne semble se dégager....
Au quatrième round (dernière plume), Pestis ampute les 2 seins du fantasme.
Au cinquième round, elle ampute la jambe de Pestis
Au sixième round, Pestis fait complètement imploser le double de Jiphregaf, cette dernière s’effondre au sol, évanouie.

Pestis est vainqueur, il s'approche de la vaincue et lance son sort de Perdo Auram qu'il est autorisé à lancé.... Personne ne sait ce qui a été fait, mais lorsque le Quaesitor s'approche il s'arrête net pour appeler des apprentis Mercère pour s'occuper de la maga.
Les mages autour du cercle du Certamen s'écartent progressivement. De jeune Mercères arrivent avec un brancard en courant. Ils finissent par marcher. Lorsqu'ils entrent dans le cercle, une grimace devient visible sur leurs visages. Il porte le corps avec un vrai dégoût sur le brancard. Ils retiennent visiblement leurs souffles.
Lorsque quelqu'un murmure ce qui se passé au Praeco, ce dernier et son hibou esquissent un début de sourire.
Lorsque Pestis arrive prêt de nous il a un sourire aux lèvres... L'odeur de la perdante nous atteint « Je crois qu'elle s'est fait dessus mes amis » (Il a en faite lancer un sort d'air vicié pour qu'elle empeste toute la journée.) Un sourire se peint sur nos visages. La nouvelle se propage et la moitié de la salle rit de la situation. Les Tremerii est les Tytalus semblent apprécier la boutade.
Les mercèrii échouent à soulever la maga. Un premier lâche le brancard et sort du cercle pour respirer. Il est bientôt suivit par ses collègues. Certains mettent un foulard sur le visage. Ils repartent avec le brancard. Le Quaesitor lance un sort d'auram pour chasser l'air vicié vers la percée du plafond du temple.
Il demande de respecter ce temple et le calme revient progressivement dans la salle.
Protentus semblait imperturbable annonce cependant lorsqu'il annonce le résultat :
« L'Aqua Virtus Sanctum Véritas est donc considéré gagnant. Ils devront néanmoins fournir sous un an 4 pions de virtus VIM à la Voix du Vent ... Euh… des vents ».

La quatrième nuit arrive. Pestis nous dit que l'alliance de Doïsseteppe aurait le rituel de conjuration de la tour mystique... cependant Doïsseteppe fait visiblement très attention à garder pour eux leur puissance.
Menthys tente cependant la demande. Le sacerdoce répond qu'il ne peut pas répondre et qu'il faut qu'il demande à un Flamen. Le Flamen dit qu'il doit demander à un pontifex et le pontifex dit que tout est effectivement négociable. Ils nous feront parvenir une éventuelle proposition d'échange sous deux ans.....

Le dernier soir, les affaires concernant le mundane sont traitées. La trêve entre Richard cœur de lion, roi d’Angleterre et Philippe Auguste, le roi de France, est fragile et ne survivra pas à la mort de Richard.
Une guerre est à venir et nous devons nous protéger.

L'ordre des Teutonique est fondé par le pape Innocent III. Il a été décidé de monter une croisade contre les Lives (Est du tribunal du Rhin et Ouest du Tribunal de Novgorod). Le pape souhaite augmenter la force des ordres religieux militaires tels que les templiers et les hospitaliers.
Mort d'un roi Maure, Muhamad al Mansur. C’est son fils, Muhamad An Nasir, le nouveau sultan, qui mène une répression importante sur ses terres d’Afrique du Nord. Il est probable qu’une fois le calme ramené là bas, il reprenne la lutte d’une manière plus féroce encore contre les ordres religieux et l'Ibérie. Le tribunal d'Ibérie devra peut être se protéger des menaces maures et demande au Tribunal de Provence de l'aider à se défendre.

Calonogi, ExMiscelanea affirme que le don hermétique est une manifestation de Dieu et que nous autres mages pouvons et devons rejoindre la chrétienté sans remord. Ces paroles créées des remous .Certains mages sont des prêtres de Mercure et sont fort troublé par ces paroles. Le « Silence » est utilisé à l’encontre du mage Calonogi : s'il continue à parler, il se fera exclure du tribunal... voir bannir.

Suite aux manipulations de Lariandre, un sujet brulant est abordé. Bellaquin ferait preuve peut-être d'un peu trop d’ingérence dans la vie des vulgaires. Bien que sans preuve, les servants de l'alliance de Bellaquin auraient participé à l'appel du ban et de l'arrière ban d’un baron local pour une guerre contre un autre noble (nous ignorons si c'est pour attaquer ou défendre). Ces servants auraient été équipés d'objets magiques. La crête des brumes soutient Bellaquin car sans ses actions, des laboratoires et la vie de mages de ce tribunal aurait été mis en danger.
Un mage en appel au code d'Hermès qui interdit ce type d'action.
Le tribunal de Doïsseteppe aurait parfois encouragé ce comportement de la part de l’alliance de Bellaquin et ses contacts dans le Mundane... mais les voix de Doïsseteppe semblent partagées.
L'assemblée doit juger par un vote si Bellaquin est coupable ou non.
Il s'agit là de diplomatie. Nous pouvons mal nous faire voir de Bellaquin et la « Crête des Brumes » en votant contre Bellaquim ou peut être se faire des amis en votant pour.... En votant contre, nous pourrions avoir les faveurs de la très jeune alliance de Lariandre...

Lazarus et ses sigil : vote contre la sanction (4 voix)
Chymer vote contre la sanction (1 voix)
Menthys vote contre la sanction (1 voix)
Malgré ses convictions, pour ne pas voter à l'encontre de ses collègues, Lyla vote blanc.
Pestis vote blanc
Doïsseteppe est heureuse du résultat.
Lariandre est en colère. Les autres alliances de printemps on majoritairement votées pour la sanction.


Pendant ce temps, les servants de l'Aqua Virtus Sanctum Veritas avaient eux aussi des duels. Il est en fait de tradition à Doïsseteppe que les servants organisent des « jeux ».
C’est ainsi que les hommes sont confrontés à 3 épreuves, un servant ne pouvant participer qu'à une seule d'entre elle.
La première épreuve était un duel en un contre un. Le but était d'abattre un pin des Pyrénées le plus rapidement possible à la hache.
Bien que les hommes de Doïsseteppe se soient entrainés, il n'en reste pas moins des combattants et non des bûcherons. C'est ainsi que Tancrède, un membre de notre turbula, remporte la première épreuve.
La seconde épreuve consistait en un tir à la corde. Une marque est faite au milieu de 2 équipes composées chacune de 4 hommes de l'alliance qu'elle représente.
Au signal de l'arbitre, les hommes tirent sur la corde dans le but de faire franchir la ligne aux hommes de l'autre équipe contrainte alors de lâcher la corde.
Jacques chuchota quelque mot à l'oreille d’Harald qui ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire.
Jacques Fier à bras se place en premier, suivis de Konrad, de Braèble et enfin de Robert le pieu.
« Pff, vous ressemblez à une équipe de fillettes... Même pas de sport... Tiens je suis prêt à parier 200 deniers qu'on vous humilie.
- Heu... ouais pareil... 2 deniers » dit Robert avec un peu moins d'assurance!
Jacques regarde le public et lance d'ostensibles clins d'œil au plus belles custos et servantes ... Bien qu'en rage, l'équipe adverse hésite devant l'assurance de Jacques et une telle somme d'argent.
« Alors vous aussi vous vous rendez compte que vous n'avez aucune chance ? »
Il harangue alors Harald, « allez viens parier toi qui a plein d'argent. »
Ce dernier finit par s'avancer, ... « Bien sur j'ai confiance... un denier que vous gagnez ouais ! »
Devant le manque de confiance d'Harald le colosse, en son compagnon, les paris sont enfin égalés et le match commence.
Jacques plante les pieds au sol, l'équipe adverse tire... et tire... et tire … tandis que les autres membres de la turbula font semblant avec plus ou moins de succès.
Jacques continue de sourire aux spectateurs comme s’il ne faisait aucun effort. Les hommes en face ragent. 1 minutes, 2 minutes, 3 minutes. Les hommes de Doïsseteppe suent à grosse goutte mais ne lâchent pas. Nos hommes commencent à faire les idiots et 2 lâchent la corde par accident. Jacques se trouve seul avec Robert mais aucune équipe ne bouge. 4 Minutes...Jacques donne un coup de force avec Robert et bloque à nouveau ses pieds comme soudés au sol. Un homme de l'équipe adverse est éliminé après avoir franchi la ligne... 5minutes.
« Bon c'est pas tous cela mais je m'ennuie et des jeunes filles m'attendent ». Jacques déploie toutes sa réserve de force... un homme, 2 hommes franchissent la ligne. Le responsable de la Turbula de Doïsseteppe est humilié devant cette scène d'un berger, certes de constitution solide mais tout de même, tenant tête à ses hommes et les battants à pleine coutures. .. Il frappe d'une baguette souple l'homme de l'équipe qui ne lâchait pas la corde: tous lâchent et la corde reste dans les mains de Jacques qui finit par la lâcher pour aller faire son coq. Robert tient la corde à bout de bras au dessus de sa tête et crie à la victoire. Harald s'approche de Jacques et son clin d'œil entendu fait comprendre aux hommes de Doïsseteppe qu'ils se sont fait rouler. Jacques et Harald se partagent les gains du pari. Robert repart avec 20 deniers... et le droit de coucher avec quelques laidrons tandis que Jacques enchaine les plus belles conquêtes... plusieurs par nuit parfois !

Passe alors la dernière épreuve : le combat à mains nues. Avec Harald pour les représenter, la turbula est plus que confiante. C'est la que le compétiteur adverse apparait. Un homme aussi colossal qu'Harald. Le match ne sera finalement pas gagné d'avance surtout que l'adversaire est visiblement entrainé au combat. Mais s'est sans compter les multiples coups sournois d'Harald.
L'adversaire terminera le combat en se tenant les parties. La turbula d’Aqua Virtus Sanctum Veritas est vainqueur 3 à 0.
Nos hommes repartent avec une livrée, un tabar marqué du dragon qui se mort la queue avec à côté une étoile d'or, symbole d'une victoire remportée à l'alliance de Doïsseteppe. Les hommes qu'ils ont combattus avaient des tabars à 5 étoiles. Ils ont vu des gardes d'élite où le dragon était entièrement entouré d'étoiles (Les hommes à 5 étoiles les ayant combattus à mainte reprise sans jamais avoir gagné).

Scénario joué le samedi 19/02/2011 avec Hteleb (Sophie), Chymer (Alban), Anthony (Menthys), Lazarus (David), Pestis (Mikaël) et Harald (Marcheur). Merci à Sophie pour le compte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avsv.forumactif.com
Feyd
Admin
Admin
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 820
Localisation : MidSummer night dream... too nightmare ?

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Mar 22 Fév - 12:39

L'ensemble des joueurs et personnages acquièrent 2xps au titre de l'expérience lié au scénario.

j'ai ajouté quelques détails au texte de Soso.

Je rappelle la règle de l'expérience annuelle. Tous les mages obtiennent 3 xp annuels moins 1xp par scénario joué pendant l'année jusqu'à un minimum d'expérience annuel acquis d'1XP.

Exemple: Hteleb fait 1 scénario en 1200. Au lieu de bénéficier de 3xp annuels, elle bénéficie que de 3-1 (1 scénario joué) = 2 xps.

Chymer fait 4 scénarii en 1200. Au lieu de bénéficier de 3xp annuels, il bénéficie que de 3-4 (1 scénario joué) = 1 xp quand même, car on bénéficie toujours au minimum d'un xp annuel.

Si possible, essayer d'utiliser les xps gagnés en scénario sur les compétences utilisées en scénario. Si vous avez doute, demandez moi.

Par contre, pour les xps annuels, merci de les dépenser uniquement en connaissances (connaissance d'une langue maternelle, le latin, lire/écrire, théorie de la magie, toutes connaissances comme l'Ordre d'Hermès, d'une région, des gens, de l'église etc...). Certaines sont plus logiques que d'autres. Dans le doute, demandez moi.



Dernière édition par Feyd le Ven 25 Fév - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avsv.forumactif.com
Kungsörn
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 07/04/2009
Localisation : Marais putride

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Ven 25 Fév - 15:42

Kungsorn aurait bien aimé assister à ces certamens!

bon, si je comprends bien notre nouvelle recrue full perdo a éclaté un mage d'une alliance d'hivers... balèze (bon, en claquant un peu de virtus quand même). Du coup, on a "que" 4 vim à payer (à l'alliance des vents?) au lieu de 10. Et on gagne une source de virtus Vim (on aurait pu demander réclamation des pions volés par l'alliance des vents sur cette source, nan?).

et le clan de l'aigle souhaite la bienvenue à Pestis king


Kungso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LylaHteleb
Magus confirmé
Magus confirmé
avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 34
Localisation : 3ème Cercle

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Ven 25 Fév - 15:46

Kungsörn a écrit:
Du coup, on a "que" 4 vim à payer (à l'alliance des vents?) au lieu de 10.
Au lieu de 20 ! Oui ils doivent vraiment l'avoir mauvaise... inutil de proposer des échanges avec eux à mon avis Smile

Kungsörn a écrit:

Et on gagne une source de virtus Vim (on aurait pu demander réclamation des pions volés par l'alliance des vents sur cette source, nan?).
Non pa svraiment car la source leur appartenait tant que nous n'étions pas déclaré....
Et cela est un préjudice pour eux qui perdent une source du fait de notre présence... d'où le fait qu'on leur 'devait du virtus"

Lyla Twisted Evil


Dernière édition par LylaHteleb le Ven 25 Fév - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pestis
Maître Mage
Maître Mage
avatar

Messages : 1032
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Ven 25 Fév - 15:46

Alors j'en ai éclaté deux en fait ^^
- un mage de l'alliance de la voie des vents
- un mage de l'alliance Bellaquin

Ensuite, il n'y a que 4 pions de VIM à payer à l'alliance de la voie des vents au lieu de 20 et non pas dix

En fin, vous avez effectivement gagner officiellement une source de VIM mais il n'est pas faisaible de demander réparation pour le VIM récolter avant le tribunal par l'alliance de la voie des vents puisque cette source leur appartenait (même non officielement).

Et merci pour l'accieul afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kungsörn
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 07/04/2009
Localisation : Marais putride

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Ven 25 Fév - 21:53

Pestis a écrit:

Ensuite, il n'y a que 4 pions de VIM à payer à l'alliance de la voie des vents au lieu de 20 et non pas dix

ah bah encore mieux Very Happy


Compte rendu a écrit:

Suite aux manipulations de Lariandre, un sujet brulant est abordé. Bellaquin ferait preuve peut-être d'un peu trop d’ingérence dans la vie des vulgaires.
euh, on sait pourquoi Lariandre a mis ça sur le tapis? Ils aiment pas Bellaquin?
comme on a voté contre la sanction, comment a réagit Lariandre avec qui on avait fait copain-copain sur le trajet?

Compte rendu a écrit:

Nous pouvons mal nous faire voir de Bellaquin et la « Crête des Brumes »
=> quel est le rapport avec la crête des brumes?


kungso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymer
Maître Mage
Maître Mage
avatar

Messages : 1104
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 44

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Ven 25 Fév - 22:52

Je vais essayer de résumer les choses en étant conscis.

Doisetteppe est une alliance d'automne très puissante et jalouse de son statut. De ce fait elle est prête a beaucoup afin de ne pas perdre ce statut.

Bellaquin est une alliance d'été relativement puissante et jugé potentiellement dangereuse au yeux de Doisetteppe.

La crête des brumes est elle aussi une alliance d'été qui semble vouloir maintenir en place un contre pouvoir en soutenant Bellaquin avec laquelle elle a peut-être des relations privilegière.

Lariandre est une jeune alliance de printemps qui a quelques difficultés relationnelle avec Bellaquin. Elle comptait sur Doisetteppe pour réduire Bellaquin a l'état de menace insignifiante.

Notre choix était de rallier Bellaquin et donc par la même la crête des brumes qui sont deux alliances pouvant nous être très favorable ou faire le choix d'être du côté des plus jeunes alliances tout en faisant le jeu de Doisetteppe qui de son côté n'a pas l'intention de nous apporté plus que le minimum (afin de ne pas réduire son statut en faisant entrer dans le jeu un potentiel concurrent supplémentaire). Les jeunes alliances vont certainement prendre un léger grief de notre choix mais en même temps nous sommes malgrés tout un choix facile pour elle lors d'échange relativement equitable ce qui n'est en général pas le cas lorsque les forces sont disparates.

Voilà ceci n'est que mon analyse du problème et j'espère ne pas m'être embrouillé lors de mon exposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kungsörn
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 07/04/2009
Localisation : Marais putride

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Ven 25 Fév - 23:09

ahh tout s'explique! merci Smile

on a des infos sur les lieux des alliances disparues? si il y en a une pas trop loin de chez nous, on pourrait y faire un tour (histoire de choper quelques sources de virtus)

kungso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feyd
Admin
Admin
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 820
Localisation : MidSummer night dream... too nightmare ?

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Sam 26 Fév - 9:34

Kungsörn a écrit:


on a des infos sur les lieux des alliances disparues? si il y en a une pas trop loin de chez nous, on pourrait y faire un tour (histoire de choper quelques sources de virtus)

kungso

tout cela de manière très désintéressée bien sûr, pour la recherche thaumaturgique évidemment... Faudra pas que cela se perde hein ?


Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avsv.forumactif.com
LylaHteleb
Magus confirmé
Magus confirmé
avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 34
Localisation : 3ème Cercle

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Sam 26 Fév - 14:33

Kungsörn a écrit:
ahh tout s'explique! merci Smile
HRP J'ai beau tenté de noter tout au maximum, j'oulie dtoujours des trucs commes les réflexions qui ont mené l'action.... Je crois aussi que le résumé perd en en info au fur et à mesure de la soirée et la fatigue.
Merci en tous cas à Chymer pour ce résumé fort clair.


Kungsörn a écrit:

on a des infos sur les lieux des alliances disparues? si il y en a une pas trop loin de chez nous, on pourrait y faire un tour (histoire de choper quelques sources de virtus)

Il y a certainement beaucoup à récupérer... mais il y aura encore plus surement beaucoup de danger...

Lyla Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymer
Maître Mage
Maître Mage
avatar

Messages : 1104
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 44

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Dim 27 Fév - 13:46

Pour ce qui est des alliances disparues on nous a parlé de 3 alliances :

- Genesia Insulae : Se trouvait sur une ile qui a été engloutie par un serpent de mers. On a une idée assez précise de son emplacement mais je ne suis pas sûr qu'il y ai quoique ce soit de trouvable. Dans le meilleur des cas il faudrait monter une expédition sous marine et là c'est très compliqué.

- Val Negra : Cette alliance ce trouverait quelques parts dans les pyrénnées. La localisation de la "prétendue" entrée de l'alliance ne serait pas très compliqué (suffit de demander à un toque rouge) mais personne n'a pu y acceder depuis plusieurs dizaine d'année. A voir ...

- Calebais : A priori c'est l'alliance la plus proche de chez nous. Selon la rumeur l'alliance est maudite et tous ceux qui y résidait sont morts à part un mage nommé Ornath qui depuis aurait rejoint une autre alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cygnus
Magus confirmé
Magus confirmé
avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 43
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Jeu 3 Mar - 11:44

J'adore les expéditions sous-marines.....Genesia Insulae ma parait pas mal dans un futur proche.

Aquatique-ment vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feyd
Admin
Admin
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 820
Localisation : MidSummer night dream... too nightmare ?

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Jeu 3 Mar - 12:22

Cygnus a écrit:
J'adore les expéditions sous-marines.....Genesia Insulae ma parait pas mal dans un futur proche.

Aquatique-ment vôtre

Oh, ça, ça sent le pélerinage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avsv.forumactif.com
LylaHteleb
Magus confirmé
Magus confirmé
avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 34
Localisation : 3ème Cercle

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Jeu 3 Mar - 12:25

Feyd a écrit:

Oh, ça, ça sent le pélerinage...

Vu la liste de chose à faire, je propose que tous les mage passe le printemps 1200 pour inventé ensemble un sort/rituel "éte perpétuel" qui ferai duré la saison suivante l'équivalent de 5 saisons. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cygnus
Magus confirmé
Magus confirmé
avatar

Messages : 736
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 43
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   Jeu 3 Mar - 12:40

Il faut que la Titalus arrête de fumer du Canabis en cachette et qu'elle partage avec nous ce doux tabac. On sinon elle arrête ces plantations.

Quoique Chymer doit apprécier dans ses pérégrinations.

Sinon il vrai que nous sommes pas mal occupés, cette expédition pourra attendre , voir même ne pas se faire.

Magiquement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doïsseteppe/Printemps 1200/La session du Tribunal de Provence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» A quand le verdict du tribunal administratif (CSC/CA) ?
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Le Tribunal des référés de Fort-Liberté enjoint le CEP de surseoir à sa décision
» Le printemps du cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqua Virtus Sanctum Veritas :: Chronologie de la Saga :: Printemps de l'Alliance-
Sauter vers: