Aqua Virtus Sanctum Veritas

Forum Groupe Ars Magica - Saga de Feyd
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La battue / Hiver 1197 / Il faut sauver le bébé Rian...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feyd
Admin
Admin
avatar

Messages : 1723
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 820
Localisation : MidSummer night dream... too nightmare ?

MessageSujet: La battue / Hiver 1197 / Il faut sauver le bébé Rian...   Dim 9 Mai - 12:30

Hiver 1197 (08/05/2010)

Nous sommes le lendemain après avoir enfermé Freddy.

Faits notables de pré-scénario :
· Une équipe menée par Menthys, Marcellus et Xelion est partie au matin enquêter sur l'ile de Brigançon et la caverne au serpent blanc.
· Lazarus a décidé de monter son laboratoire dans la salle où se trouve la source du Sphynx. A condition de ne pas expérimenter et que les pions de virtus de la fontaine soient fournis à l'alliance. [Pour rappel, Lazarus et Menthys avaient posés leurs sceaux personnels pour maquer l'appartenance de la source à l'alliance.]
· Un loup garou (ou change forme ?) aurait enlevé un bébé au Val de Galician.
· Le prêtre Urselin se trouve toujours là bas. Aymond nous déconseille de nous rendre là bas car la tension monte.
· Une jeune femme (étrange) a été violée et battue quasi à mort au Val de Galician.
Les villageois n'en ont cure. Intrigués nous l'avions cherché. Le vieux Charon nous a ainsi emmené à suivre la piste et cette dernière disparait prêt d'un bras du Rhône (Le St Ferréal).
Est-ce une ondine ? Elle a disparue il y a un jour et demi.
· Les villageois ont décidés de faire une battue pour retrouver le bébé enlevé.
· Charron est resté avec nous depuis qu'il a quitté le village

L'équipe initiale se constitue de :
· Cygnus l'élémentaliste [Fabrice]
· Kungsörn, roi du clan de l'Aigle [Alex]
· Le vieux Charon [Alban]
· Robert le Pieu [Sophie]
· Konrad - Custos de Kungsörn
· Braeble – Custos
· Kara - Archère et Chirurgienne.
· Gertrude - Éclaireuse et archère
· Narryn - Garde de pointe à épée bâtarde

Au convenant reste :
· Lazarus [Dadoon] reste à la Villa Romaine pour monter son Laboratoire et protéger les animaux. Lyla reste également pour assurer la cohérence des travaux pour emmurer Freddy
· Chymer reste dans un laboratoire pour se remettre du choc d'avoir du enfermer Siegird

Équipements :
· Virtus : 4 pions de virtus aquam
· Argent : 10 deniers
· Divers : cordes, torches, filets, onguents de soin, appeaux, ration de survie + gourdes, sacs avec des couvertures, canne à pêche du vieux Charon.


Faits notables de la mission :
· 2 désastres dont un crépuscule temporaire.
· La récupération d'une "femme crapaud".



TODO après la mission :
· Charte indispensable. Statuer sur le laboratoire de Lazarus au besoin.
· Pour récupérer les feux follets au mouroir aux taureaux, il va falloir négocier car la voix des vents indique posséder ce site de virtus (Cartamen au futur tribunal).
· Au regard du risque que suscite le covenant de la voix des vents, l'aegis est nécessaire.
· Rendre le bébé au Val de Galician
· Créer un rituel de brise printanière de niveau 20.
Bosser sur les fondations "solides" de l'alliance en récupérant le virtus nécessaire, si besoin en l'échangeant avec d'autres alliances.
Ecrire des livres.

Les citations :
· [Sophie] => Jiphrega ? C'est quoi ce nom encore merde, comment cela s'écrit !
[Fred] => "J'y f'rais gaffe" merde c'est simple !

-------------------
Nous sommes un matin d'hiver, à peine une heure après le début du soleil. Le temps est gris et lourd, un temps de tempête sur la côte à ne pas en douter. Une bruine permanente nous entoure. Une partie des mages partent à Brigançon. Les autres sont éreintés, après l' éprouvante nuit de rituel pour emmurer Freddy. Néanmoins Kungsörn et Cygnus décident d'agir pour sauver la femme battue et le bébé enlevé. Ils décident de faire une battue parallèle.

Kungsörn se transforme en aigle et s'envole voir si la battue du village est partie. Ils sont seulement entrain de se réunir, il y a la moitié du village qui était présent.

Nous partons au village en pensant qu'ils seront partie d'ici là. Ce n'est pas le cas. A gauche du village se trouvent les humains. A droite, les métis font front. Seul les femmes sont restées à l'intérieur. C'est un vrai capharnaüm. Aymond est entre les mains du pseudo petit chef du village son grimage n'a visiblement pas tenu le coup et il s'est fait découvert et molester. Le prêtre appelle au calme sans succès. Les humains foncent sur les métis qui font front pour tenir la charge.

Pour faire diversion, Cygnus enflamme une maison. Le clan de l'Aigle fonce vers le puits en alertant les hommes qui se battent. Une chaîne de 40 personnes se forment. Un espace se forme entre métis et humains. Kungsörn prend la parole pour calmer le chef. Il n'a qu'un seul mot « C'est de leur faute ». Il reproche aujourd'hui aux métis de ne pas vouloir aider. Le chef de métis rétorque que nulle ne l'a aidé lorsque sa fille a été enlevée il y a de cela 2 ans. Nous discutons ensuite à part avec les métis. Nous suggérons qu'ils viennent s'installer près du marrais où nous pouvons leur garantir un accès à de l'eau. Ils feront une réunion pour décider ensemble. Dans tous les cas ils ne veulent cependant pas participer à la battue car ce serait laisser les femmes et les enfants sans défense au village devant l'hostilité des non métis.

Nous apaisons un peu la tension. Les humains laissent dix hommes au village pour se prévenir d'une attaque des métis. Aymond est toujours aux mains d'une dizaine de péquenots armé de bâtons. Kungsörn tente encore de négocier avec le 'chef' autoproclamé du village. Il n'est pas du genre à négocier. Kungsörn finit par invoquer le droit de justice (qu'il n'a pas en faite). Tous les custos présents se mettent au garde à vous et malgré la méchante humeur du chef, accepte de relâcher Aymond.

Pendant ce temps Charon et Cygnus ont découvert une piste. Ils étaient restés aux alentours du village pour ne pas se faire remarquer. Nous quittons donc le village pour suivre les traces retrouvées. Nous découvrons une goutte de sang. C'est du sang de l'enfant. Avec un sort Cygnus pense qu'il est faible et risque de mourir. Une dizaine d'hommes du village nous suivent à distance en remontant la même piste. Nous accélérons le pas.
Nous passons encore quelques heures à suivre la piste. Nous parcourons ainsi presque deux lieux. Il y a des traces de sang à intervalles régulières. Ce sont les traces d'un loup, mais plus grand que la normal. Au vu de détours pris au dernier moment, le loup ne semble pas connaître le territoire. Cygnus surveille si les hommes continus à nous suivre. Il voit la fumée des torches que ceux-ci ont pris avec eux. Il nous suivent même si nous avons 2 kilomètres d'avance. Nous approchons du mouroir aux taureaux.

Le terrain n'est plus sûr, les hommes s'encordent. Charon fait ralentir le rythme. La piste rejoint un chemin. On découvre alors des traces de 10/15 hommes en armes c'est très confus. Elles suivent la piste un moment mais cinq traces repartent en arrière. Les traces datent de moins d'un ou deux jours. Il est difficile de suivre les traces du loup dans ces conditions. Charon tente d'avancer mais avec une prudence redoublée. Il encorde son arc. Les membres de la Turbula se mettent en formation. Avant d'arriver au cœur du mouroir, le roi des Aigles se transforme pour vérifier ce qui se passe en avant. A six cent pas plus loin sur le sentier qui mène au mouroir, il y a 4 archers lourdement équipés dans des fourrés en embuscade. Plus loin, il y a une quinzaine d'hommes lourdement équipés. Ils sont autour d'une femme blonde qui a un bandeau métallique sur le front. Elle est penchée en bordure du mouroir aux taureaux (ce qui est la position idéale pour récupérer du Virtus d'après les mages ou faire bien d'autres choses d'après Robert). Elle tient une baguette avec un cristal.

La source de virtus est semble t'il contestée. Nous décidons de parlementer. Kungsörn reste sous forme d'Aigle. Cygnus se fait un cercle de protection de vents tournoyant. Il avance avec Konrad (équipé d'un pavois) vers l'embuscade. « Holà, manants dans les buissons, que l'un de vous sorte et aille parler à votre maitresse qu'un seigneur souhaite parlementer avec elle. » Se faisant, il fait des gestes comme s'il lançait un sort. Un homme se révèle arbalète en main tandis qu'un autre sort rapidement et part vers le reste de sa troupe. Il discute avec ce qui semble être le reste de la turbula. Celui-ci parle ensuite à la femme. La femme avance alors sur le chemin à la rencontre de Cygnus. Elle est accompagnée de tous les hommes de sa troupe.

- « Qui es-tu ?
- Cygnus de la maison Bonisagus
- Jiphrega de la maison Jerbiton
- Consœur mage, vous êtes ici sur les lieux de récolte de mon alliance
- Et quelle est donc cette alliance ?
- Aqua Virtus Sanctum Veritas
- Cela reste à prouver, c'est ici un lieu de récole habituelle de mon alliance, je suis ici en représentante de la Voix des Vents... »

Les mages s'approchent l'un de l'autre pour parlementer... Les négociations sont difficiles. Elle affirme que le sceau de son alliance a été posé avant le notre. Et qu'elle a vu que nous avions prélevé sur ce qu'elle dis être la source de son alliance. Le tribunal devra trancher. Elle refuse même notre droit de passage pendant la récolte. Elle est hautaine et fort désagréable. Après des négociations musclées, elle accepte de nous laisser rechercher notre lycanthrope pendant 1 h dans les environs dans 2 h, le temps nécessaire pour elle de procéder à certaines activités qu'elle tient à garder secrètes.
Pendant ces 2 h de réflexions, les mages réalisent que le mouroir aux taureaux se trouve dans le rayon de notre alliance et que par conséquent elle lui appartient de droit... si l'alliance était déclarée au tribunal du moins.

Après 2h Kungsörn n'est pas revenu. Un homme de la turbula de l'alliance de la voix des vents, probablement le chef , nous annonce que sa maîtresse nous autorise à avancer. Il a un œil injecté de sang. Robert auréolé d'une aura de commandement (fort temporaire) donne les ordres aux hommes d'armes. Notre troupe avance. La tourbière est un piège mortel, sa couleur imite le chemin qui y mène. Nous recherchons un endroit non piétiné par les soldats. Gertrude et Charon finissent par repérer une trace. Nous suivons la piste qui longe un bras du Rhône à quelques distances ce qui nous éloigne de la source et de la présence de la troupe adverse. La piste finit dans un bosquet. Kungsörn nous entend et nous répond. Nous entrons au centre d'un bosquet. On y trouve une cavité d'un mètre de large où se trouve Kungsörn. Il sort et laisse place à Kara qui y pénètre pour soigner le nourrisson qu'il a retrouvé à cet endroit. Il a découvert également une créature qui semble être sortie de l'eau (nous entendons ses halètements). Le très jeune enfant est quasiment mort mais Kara le stabilise. La créature (peut être une ondine ?) a tentée de fuir lorsque Kungsörn est arrivé, elle a cherchée à s'enfuir mais ce dernier lui a fait un enchevêtrement végétale (rendant inextricable le buisson déjà particulièrement difficile d'accès). Elle est encore coincée, elle pousse des petits cris effrayés. Kungsörn n'a pu communiquer avec elle. Kara Et Cygnus tente de l'approcher. C'est une très jeune femme, elle a visiblement été quasiment battue à mort. Elle est nue. Ils lui tendent une couverture. Elle semble comprendre quelques mots d'Italien. Cygnus lui fait comprendre le mot ami en se désignant du doigt et que Kara avec ses onguents va tenter de la soigner. Une fois qu'elle semble avoir comprise Kungsörn retire son sort d'enchevètrement. Elle fait un pas en arrière. Kara lui tend une couverture qu'elle prend. Quand Kara tente de la toucher pour la soigner elle fait un pas en arrière. Kara lui montre alors comment appliquer l'onguent. La pauvre jeune fille (à l'apparence fort peu gracieuse) tend la main vers l'onguent et se l'applique en grimaçant. Ces jours ne sont pas compté. Le bébé quant à lui ne survivra pas à une nuit d'hiver dans les bois.

Si nous pouvions traverser ce bras du Rhône, toujours le St Ferréal, nous serions à moins d'une demie lieue des rives de l'étang du Vaccarès. Cygnus fait donc un pont de gel qui semble solide. Cependant, dans son emportement étrange il relance et relance des sorts. Il a visiblement pété un câble mais il reprend le contrôle après avoir crée 3 ponts de gel. L'un d'entre eux bloque complètement le courant du fleuve. Devant la pression de l'eau, le pont de gel est prêt à céder. Voyant cela, Robert, emporté par l'inquiétude de reste coincé cette nuit en plein milieu des tourbières, passe devant en courant et en criant à ses hommes de le suivre. Hélas, le 1er pont crée par magie par le mage Cygnus, semble-t-il ayant échoué dans son œuvre, se rompt sous les pas de Robert. Il se rattrape de justesse. Le vieux Charon lui tend un bâton que Robert arrive à attraper. Malheureusement Charon, affaibli, lâche le bâton et Robert sombre dans l'eau. Devant le froid, malgré ses talents de natation, Robert finit par perdre conscience. Kungsörn avec une respiration du poisson saute dans l'eau. Cygnus lance endurance du berseker pour assister le groupe de ses pouvoir magiques mais tombe inconscient. Kungsörn attrape Robert le pieu par son pagne et le remonte après l'avoir cherché un moment sous le pont de gel, dans une eau glacée. Kara lui fait cracher l'eau qui manquait de le noyer, mais il reste inconscient.

La troupes et ses blessés arrivent à traverser un autre pont avant que ces derniers ne s'écroulent complètement. Kungsörn appelle une barque et les blessés arrivent au covenant en milieu de la nuit, les autres arrivent à l'aube.

-------------------

La "femme crapaud" nous a suivit et demeure au covenant. Le lendemain Kara avec un homme d'arme et Chymer remmène le bébé. Ils le surveillent et le soignent. Le nourrisson a quelques espoirs de survie mais il sera certainement un enfant chétif.

Robert, sous les bons soins de Kara, sort du coma après 14jours. Il ne se remet qu'après quelques jours (il perd définitivement de l'énergie).

Cygnus semble avoir passé un sale quart d'heure après avoir tenté de lancer son endurance du Berserker. Son échec l'a rendu inconscient toute une nuit. Il parle quelques temps d'une étincelle qui a saisie et qui lui a révélé le sens de la "Vie"... Complètement fou ces magi...

Kungsörn nous informe que sous sa forme d'aigle il a pu observer de près le mouroir aux taureaux. Il a vu un rocher au centre. Celui-ci avait le sceau d'une alliance mais il était impossible de l'identifier et de dire quand celui-ci a été posé.

-------------------

Résumé du scénario joué le 08/05/2010 effectué par Sophie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avsv.forumactif.com
 
La battue / Hiver 1197 / Il faut sauver le bébé Rian...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Il faut sauver le roliste Philippe...
» Il faut sauver le soldat Rheryn ! [PV Alford]TERMINE
» Il faut sauver le soldat Kylian [Skade, Cynoë, Fabius, Verith, Kylian]
» Il faut sauver le technomagos Ryan [Apo 3000 pts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqua Virtus Sanctum Veritas :: Chronologie de la Saga :: Printemps de l'Alliance-
Sauter vers: